8 janvier 2015

Les tsuba : expression des légendes japonaises – Partie 5

Nakakuni jouant de la flûte à Kogo no Tsubone

Tsuba shibuichi kogo no tsubone et nakakuni cheval edo japon japonaise samourai sabre copieNakakuni était un noble à la cour de l’empereur Takakura au XIIe siècle renommé pour son talent de flûtiste. Il est ici représenté jouant de son instrument fétiche pour Kogo no Tsubone, favorite de l’empereur Takakura. Cette dernière, craignant l’impératrice à cause de l’affection que lui portait l’empereur, s’était enfuie du palais. L’empereur la fit chercher pendant trois ans en vain. Nakakuni se propose alors de la retrouver.

Un soir qu’il traverTsuba shibuichi kogo no tsubone et nakakuni cheval edo japon japonaise samourai sabre or copiese à cheval le village de Saga, il entendit les sons d’un koto, harpe dont les cordes sont attachées sur une caisse de résonance posée à plat. Il reconnut le jeu de Koto de Kogo no Tsubone qu’il se vantait de distinguer entre 1 000.

 

 

 

 

 

Yoshitsune arrive au château de Fujiwara no Hidehira

Yoshitsune en yamabushiCette tsuba illustre un épisode après la victoire de Yoshitsune à Dan no Ura. Fuyant la jalousie de son frère Yoritomo, il s’exile dans la province de Mutsu gouvernée par Fujiwara no Hidehira au nord du Japon.

Accompagné de son fidèle serviteur le moine Benkei, il se déguise en yamabushi afin de s’enfuir sans être découvert. Les yamabushi sont des moines-guerriers des montagnes dont Benkei faisait partie. On les reconnaît à leur habit, mi armure de samouraï, mi habit monastique. Ils portent également au niveau du front une coiffe, le tokin, qui prend la forme d’une petite boîte noire et transportent à l’aide de paniers, les oi, leur équipement.

Sur cette tsuba, Yoshitsune arrive au château d’Hidehira et lui présente son casque attestant de son identité. En effet ce casque, très particulier par sa forme avec deux grandes kuwagata et fabriqué par un des forgerons de la famille yoshitsune en yamabushi bisMyochin, permettait de reconnaître Yoshitsune.

Izanagi et Izanami sur le Pont des Cieux

Izanagi et Izanami sont les deux kami frère et sœur créateur du Japon et de sa population. Ces deux divinités furent chargées par les autres kami de consolider la terre encore flottante. Ils leur donnèrent pour les aider une lance « en bois du Pont des Cieux » sertie de joyaux sacrés. Izanagi l’utilisa pour remuer la masse sombre sous le pont sur lesquels ils étaient assis. Les gouttes qui tombent de la lance merveilleuse se transforment en îles créant ainsi l’archipel japonais. L’île d’OnogorTsuba fer soten izanami izanagi pont legende creation japon japonaise archipel garde sabre samouraioshima est selon la légende la première constituée. Cette légende de l’histoire cosmogonique japonaise nous est connue par le Nihonki.

Galerie Espace 4

9 rue Mazarine
75006 Paris – France
Translate »
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram